History back

La flûte traversière baroque

 


Photo:

Flûte A. Grenser en palissandre
Flûte A. Grenser en palissandre




Flute traverso G. A. Rottenburgh in rosewood
Flute traverso G. A. Rottenburgh in rosewood




Flûte G. A. Rottenburgh en ébène
Flûte G. A. Rottenburgh en ébène




Flute traverso G. A. Rottenburgh in grenadill
Flute traverso G. A. Rottenburgh in grenadill




J.W. Oberlender
J.W. Oberlender




Grâce au developement de musique instrumentale depuis le milieu du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, il y avait des changements singificatifs dans la construction de la flûte traversière. La première clé –Es apparut, la transformation du conduit (en conduit conique) et l’agrandissement d’embouchure augmentèrent le volume. On commenca à construire flûtes en 3 ou 4 pièces, les anneaux au bout des pièces furent construits, le plus souvent, en ivoire. Les types de bois qui purent être utilisés pour faire une flûte furent les suivants: érable sycomore, érable, ébène, prunier, buis, palissandre, olive, etc. Les versions luxueuses des flûtes furent construites entièrement en ivoire.

Les flûtes baroques GT sont construites en: ébène, buis, grenadille, palissandre, padouk. Les anneaux sont faits en plastique qui imite ivoire ou en types de bois exotiques. La clé est faite en argent.

Maintenant je construis deux copies de flûtes baroques en 415 Hz et 440 Hz: : G.A. Rottenburgh (1703-1768) de la collection de B. Kuijken et A. Gresner (1720-807), dont original se trouve en Germanisches Nationalmuseum en Núremberg.


tableau des doigtés

Nagrania

Listen to the sample of: